Accueil > Economie d'énergie

Comment faire des économies d'énergie

Accès rapide :

C’est un adage bien connu, l’énergie la moins chère est celle que l’on ne dépense pas…

Avant toute démarche de travaux visant à économiser l’énergie, il est nécessaire de se poser les bonnes questions quant aux pertes de chaleur de son habitat, ceci dans la perspective de déterminer les travaux prioritaires à envisager pour aboutir à une réduction de sa consommation d’énergie.Ma maison est-elle bien isolée par le toit ? Les murs sont-ils isolés ? Les fenêtres sont-elle en bon état ? etc…

Schéma des déperditions les plus fréquentes dans une maison (source Ademe) :

Shéma de déperdition habitation

A la vue de ce graphique, on constate que bien souvent la part la plus importance de déperditions d’énergie se situe au niveau de l’isolation du toit. Les fenêtres quant à elles ne représentent bien souvent que la moitié des fuites de chaleur du toit !
Notre réseau d’installateurs chauffagistes de proximité est en mesure de vous orienter sur les travaux prioritaires à envisager en complément d’une rénovation de votre système de chauff

Faire des économies d’énergie grâce à l’isolation du bâti

 1 - L’isolation du toit doit être une priorité absolue car les pertes d’énergie y sont de 25 à 30%.

  • Combles perdus, isolation possible directement sur le plancher
  • Combles aménageables : isolation possible entre les chevrons de toiture
  • Combles habitables : isolation au-dessus des chevrons

 De nombreux produits isolants existent aujourd’hui sur le marché comme la laine minérale, la laine de bois, le chanvre ou encore la ouate de cellulose et vous devrez bien vérifier les performances de chaque produit avant de choisir celui qui conviendra le mieux à votre cas de figure.

 2 - L’isolation des murs peut se réaliser par l’intérieur ou bien par l’extérieur :

Isolation intérieure : cette technique qui semble plus simple qu’une isolation par l’extérieur n’est malheureusement pas la plus efficace car la pose de l’isolation doit être particulièrement précise afin d’éviter les ruptures de ponts thermiques et du même coup, de nouvelles pertes de chaleur

Isolation extérieure : cette technique est beaucoup plus performante, elle isole du chaud comme du froid mais est également plus onéreuse.

 3 - L’isolation des fenêtres représente 10 à 15 % des déperditions de chaleur généralement constatées.

De nombreuses solutions s’offrent à vous avec une gamme très étendue de produits aluminium, pvc, bois, le tout en double ou triple-vitrage.

Faire des économies d’énergie grâce au chauffage ou comment réduire votre facture énergétique ?

La hausse du prix de l’énergie ainsi que l’engagement de la France dans la réduction des émissions polluantes et la protection de la planète nous a tous convaincus de la nécessité absolue de réaliser des économies d’énergie au sein de notre habitation.

Plusieurs pistes sont aujourd’hui possibles dans le domaine de l’amélioration de nos systèmes de chauffage :

Réguler vos appareils pour consommer moins

Installer une chaudière performante, comme les chaudières à condensation

 Les performances de votre chauffage peuvent être considérablement accrues grâce à la chaudière gaz à condensation

Le fonctionnement de la chaudière gaz à condensation utilise un principe simple et apporte aux utilisateurs de nombreux avantages tant au niveau du confort que des économies.

Une chaudière gaz à condensation est conçue pour récupérer toutes les calories qui partent habituellement dans les fumées (chaleur latente). Elles passent dans un condenseur-échangeur qui sert à refroidir les gaz brûlés et à piéger ainsi les calories qui partent dans la cheminée.

La température des gaz d'une chaudière gaz traditionnelle est d'environ 120°C. Dans une chaudière gaz à condensation, elle est sensiblement équivalente à la température du chauffage, c'est-à-dire entre 30° et 50°C.

Cette technologie permet d'atteindre des rendements (sur PCI*) jusqu'à 111% et de diminuer par la même occasion les rejets d'émissions polluantes.

*PCI : Pouvoir calorifique inférieur

 Utiliser les énergies renouvelables en installant une pompe à chaleur, en utilisant le bois ou le soleil comme source d’énergie

1- La pompe à chaleur (PAC) est un dispositif thermodynamique permettant de transférer la chaleur du milieu "fournisseur de calories" (en le refroidissant) vers le milieu récepteur de calorie (qui est donc chauffé), alors que, naturellement, la chaleur se diffuse du plus chaud vers le plus froid jusqu'à l'égalité des températures.

Différents appareils utilisent d’ailleurs le principe de pompe à chaleur pour leur fonctionnement : le réfrigérateur ou le climatiseur par exemple sont des pompes à chaleur. La pompe à chaleur est aussi utilisée dans le cadre du chauffage, où l’on distingue plusies types de pompe à chaleur.

air/air ou à détente directe
air/eau ou aérothermie
eau/eau ou géothermie ou aquathermie.

2- Le chauffage au bois. Cette énergie est utilisée depuis la nuit des temps pour produire de la chaleur. C’est une énergie renouvelable et qui soutient l’économie forestière de notre pays, producteur de bois et disposant de forêts à entretenir en grand nombre. Aujourd’hui, il existe trois types de combustible bois pour les particuliers : la bûche traditionnelle, le granulé (recomposition de la sciure et de copeaux) et le bois déchiqueté propre en petits morceaux ou plaquettes. Equivalence combustible en énergie : Fioul 900 litres = 10m3 de MAP plaquettes (MAP : mètre cube apparent) = 4 m3 de granulés.

3- Le soleil nous réchauffe et nous manque cruellement en cas d’absence prolongée. Il s’agit là d’une source d’énergie renouvelable, donc de chauffage, inépuisable et gratuite.

Nous pouvons aujourd’hui utiliser des panneaux solaires thermiques fixés sur le toit d'une habitation pour récupérer l’énergie solaire et la diffuser à notre système de chauffage ou de production d’'eau chaude sanitaire.

Le taux d’ensoleillement n’étant pas identique dans chacune de nos régions, le rendement des installations solaires est variable.

Le soleil peut également servir à chauffer une piscine ou encore produire de l’électricité.