Accueil > Economie d'énergie > Chauffe-eau solaire Individuel

Chauffe-Eau Solaire Individuel (CESI)

Accès rapide :

Ce qu’il faut savoir sur le chauffe-eau solaire individuel (CESI)

Le chauffe-eau solaire individuel (CESI) est l’application solaire la plus répandue au monde. Il permet de couvrir 50 à 75% des besoins en eau chaude sanitaireen France. Il peut également servir de complément à un chauffage. Les besoins sont remplis à 100% durant les mois chauds.

Chauffe-Eau Solaire Individuel (CESI)

Il existe 3 différents types de système de chauffage solaire :

Le chauffe-eau solaire individuel (CESI) « monobloc » qui englobe dans un seul composant les capteurs et le ballon d’eau. Il est particulièrement économique du fait de sa simplicité mais est inadapté à nos latitudes où les températures extérieures peuvent être très basses longtemps.Le chauffe-eau solaire individuel (CESI) « thermosiphon » dont la caractéristique est que les capteurs solaires sont situés plus bas que le ballon de stockage de l'eau. L’eau chaude «monte» dans le ballon par simple gravité. Son installation est contraignante et présente de fortes déperditions.

Le chauffe-eau solaire individuel (CESI) « thermosiphon » dont la caractéristique est que les capteurs solaires sont situés plus bas que le ballon de stockage de l'eau. L’eau chaude «monte» dans le ballon par simple gravité. Son installation est contraignante et présente de fortes déperditions.

Le chauffe-eau solaire individuel (CESI) à circulation forcée qui est adapté à toutes les configurations. Les capteurs sont situés à l’extérieur, généralement sur le toit, le ballon d’eau chaude à l’intérieur souvent au sous-sol. Une pompe et une régulation électronique transfèrent la chaleur des panneaux vers l’eau sanitaire. Ce système est plus cher et plus complexe que les 2 systèmes précédents mais constitue la quasi-totalité du parc français métropolitain. Lorsque l'apport solaire n'est pas suffisant, l’eau sanitaire est chauffée soit par une résistance électrique interne, soit par un générateur extérieur de chaleur (chaudière).

Fonctionnement et installation du chauffe-eau solaire individuel (CESI)

Schéma d’installation du chauffe-eau solaire individuel (CESI)

Chauffe-Eau Solaire Individuel (CESI)

Les 2 principaux types de capteurs solaires sont:

Les capteurs plans vitrés : les rayons du soleil chauffent une plaque métallique absorbeur qui est en contact d’un réseau de tuyaux de cuivre. Les tuyaux sont parcourus par un fluide caloporteur qui transporte la chaleur vers le ballon. Le panneau est isolé à l’arrière et recouvert d’une plaque de verre renforcée à l’avant de manière à favoriser l’effet de serre.

Chauffe-Eau Solaire Individuel (CESI)

Les capteurs à tube sous vide. Les rayons du soleil chauffent l’intérieur d’un tube sous vide qui contient lui-même un tube absorbeur traversé par un fluide caloporteur.

Chauffe-Eau Solaire Individuel (CESI)

Les capteurs à tube sous vide sont considérés comme plus performants que les capteurs plans mais plus fragiles, plus chers et moins esthétiques.

Les chauffe-eau solaires sont intéressants quelque soit la latitude de l’installation. Le premier marché européen est l’Allemagne où l’ensoleillement est inférieur à celui de la France. Les capteurs seront d’autant plus efficaces qu’ils se trouveront plus au Sud mais les besoins au Nord sont supérieurs.

Installation des capteurs

Les capteurs sont placés à l’extérieur, dirigés vers le Sud (du Sud-Est au Sud-Ouest), généralement positionnés sur les toits, soit en surimposition des tuiles, soit en intégration (les tuiles sont remplacées par les panneaux qui assurent l’étanchéité et l’isolation). Ils peuvent aussi être placés en terrasse, par terre à côté de la maison ou en façade. L’inclinaison optimale des panneaux est de 45° pour une orientation plein Sud, de 25° pour une orientation Est ou Ouest.

Les capteurs doivent être placés de manière à minimiser les ombres générées par des obstacles lointains (montagne, immeuble ou grand arbre), et proches (cheminée, décrochage du toit ou végétation saisonnière). Si besoin, on peut évaluer la perte de rendement par la réalisation d’un diagramme solaire.

Dimensionnement des capteurs

Des études portant sur des installations existantes montrent que la consommation quotidienne moyenne par personne est de 33 litres d'eau chaude.

Il existe différentes manières de dimensionner une configuration de chauffe-eau solaire.

A titre indicatif, sont présentées ci-dessous les données de l'ADEME.

Chauffe-Eau Solaire Individuel (CESI)

Chauffe-Eau Solaire Individuel (CESI)

Investissement et entretien du chauffe-eau solaire individuel (CESI)

Même si à l'achat, un chauffe-eau solaire individuel (CESI) coûte plus cher qu'un chauffe-eau thermodynamique ou encore plus qu'un chauffe-eau électrique classique par effet Joule, il se rentabilisera dans le temps grâce aux économies qu'il vous fera faire. Comptez de 50 à 75 % d'économies annuelles et avec l'augmentation régulière des coûts des énergies fossiles, cette économie deviendra très importante.

Quant à son entretien, il est identique à un ballon électrique par effet Joule, c'est à dire inexistant.

Pour l'installation d'un chauffe-eau solaire individuel (CESI) individuel, il faut compter entre 6 000 et 7 000 €, pour un chauffe-eau solaire individuel (CESI) adapté à une famille de 4 personnes (environ 4 m2 de panneaux solaires thermiques).

Financement du chauffe-eau solaire individuel (CESI)

Un chauffe-eau solaire individuel (CESI) est éligible au crédit d'impôts

Pour l'installation d'un chauffe-eau solaire individuel (CESI), vous bénéficiez d'un crédit d'impôts développement durable de 32 % du montant du prix du matériel, crédit d'impôts qui peut être bonifié de 8 % dans le cas d'un bouquet de travaux (isolation des plafonds ou changement de fenêtres).

Un chauffe-eau solaire individuel (CESI) est éligible aux Certificats d'Economies d'Energie

Pour l'installation d'un chauffe-eau solaire individuel (CESI), vous bénéficiez d'un certificat d'économies d'énergie (CEE) variant de 30 à 40 € fonction de votre région et de la surface et l'énergie actuelle de votre habitation.

Un chauffe-eau solaire individuel (CESI) est éligible aux aides de l'Anah, aux aides régionales et du Conseil Général.

Sous conditions de ressources, si votre maison a plus de 15 ans, , l'installation d'un chauffe-eau solaire individuel (CESI) permet de bénéficier d'une aide de l'Anah ou des aides régionales. Allez dans ce site à la rubrique Anah ou Aides Régionales pour vérifier si vous pouvez en bénéficier.

Un chauffe-eau solaire individuel (CESI) est éligible au PTZ.

Associé à un bouquet de travaux (isolation ou changement de fenêtres, pompe à chaleur), ce chauffe-eau solaire individuel (CESI) vous permet de bénéficier d'un prêt à taux 0 % de 20 000 € ou 30 000 € sur 10 ou 15 ans.

Pour une étude personnalisée du financement qui vous convient : cliquez sur le lien ci-dessous :

https://www.banquesolfea.fr/espace-particuliers/offres-services/trouvez-votre-pret.html

Les principaux fabricants du chauffe-eau solaire individuel (CESI)

Les entreprises Expert Eco Energie préconisent les meilleurs matériels des principaux fabricants mondiaux de chauffe-eau solaire individuel (CESI): Atlantic, Hékia, Weishaupt.