Accueil > Economie d'énergie > Pompe à chaleur air air

Pompe à chaleur air-air

Accès rapide :

Ce qu’il faut savoir sur la pompe à chaleur air air

En habitat existant, la problématique concernant la pompe à chaleur air/air dépend de votre installation de chauffage existante.

L’installation de chauffage existante peut être tout électrique ou hydraulique (chaudière et radiateur ou chaudière et plancher chauffant). Suivant le cas, les solutions à retenir seront très différentes, aussi bien au niveau des budgets d’investissement que des consommations futures. Les travaux d’installation d’une pompe à chaleur air/air devront naturellement conduire à un habitat en conformité avec la RT 2007, applicable dans le cas de rénovation avec mise aux normes thermiques.

Si votre chauffage actuel est tout électrique : Dans ce cas, votre maison est souvent relativement récente (entre 1980 et 2005). Elle est donc correctement isolée (RT 1980 ; ou RT 1988 ; ou RT 2000, voire 2005). Une solution par une pompe à chaleur air/air, split system ou gainable (plénum de reprise au centre de la maison avec des bouches de ventilation dans chaque pièce principale) sera un bon compromis investissement/économie. En effet, pour un coût raisonnable (entre 10 à 12 000 € TTC pour 100 m2), grâce à la pompe à chaleur air/air vous allez diviser votre consommation par 2, voire 2,5.

 

Fonctionnement et installation de la pompe à chaleur air air

Avec la pompe à chaleur air-air, la chaleur est diffusée par un système de ventilateur qui pulse l’air à l’intérieur de chaque pièce principale ou dans une gaine située au centre de l’habitation (en général, cette gaine forme un plénum placé au-dessus du couloir qui dessert les pièces principales par des bouches de soufflage). Ces systèmes de pompe à chaleur air-air sont réversibles et deviennent des climatiseurs en été.

Attention, le brassage de l’air génère des bruits et parfois un inconfort avec une faible inertie thermique, si cela n’a pas été évoqué lors de la prise de commande.

Schéma de fonctionnement d'une pompe à chaleur air-air Mitsubishi

Shéma de la pompe à chaleur air-air Mitsubishi

Une pompe à chaleur air/air consomme peu d'énergie. Son COP (Coefficient de performance est en moyenne saisonnière voisin de 2,5), soit 1 kWh consommé produit 2,5 kWh. Vous bénéficiez donc de 1,5 kWh gratuit.

Vous aurez peu de travaux chez vous, donc peu de travaux de peinture et de décoration complémentaire. L’installation d'une pompe à chaleur air/air est rapide, quelques jours suffisent, cependant un accès aux combles perdus est nécessaire (dans le cas de la solution gainable).

Si les combles sont aménagés vous pouvez remplacer vos convecteurs par des consoles réversibles ou splits. Dans ce cas, pour le montant de l’investissement indiqué ci-dessous, vous aurez la climatisation comprise.

Ce système ne produit pas d’eau chaude sanitaire. Celle-ci doit être produite par un chauffe-eau électrique classique ou un chauffe-eau thermodynamique, voire un CESI (chauffe-eau solaire individuel).

Attention, il faut prévoir un entretien régulier de votre pompe à chaleur air/air, notamment des éléments filtrants situés sur l’appareillage interne.

 

Investissement et entretien d'une pompe à chaleur air air

Pour une maison de 100 m2, l'investissement d’une pompe à chaleur air-air oscille entre 10 et 12 000 € TTC, en contrepartie, vous allez diviser votre consommation par 2, voire 2,5.

Le retour sur investissement de l’installation d’une pompe à chaleur air-air est donc très rapide (7 à 8 ans en moyenne). Vous bénéficiez en plus de la climatisation l'été, ce qui est un confort appréciable suivant votre région de résidence.

Quant au coût d’entretien d’une pompe à chaleur air-air, c'est le même montant (en valeur) que celui d'une chaudière de chauffage central classique, il faut le faire faire une fois par an (2 fois, si vous en faîtes une grande utilisation en mode estival) par une entreprise spécialisée.

Une pompe à chaleur air-air est éligible aux Certificats d'Economies d'Energie.

Pour l'installation d'une pompe à chaleur air-air, vous bénéficiez d'un certificat d'économies d'énergie (CEE) variant de 200 à 300 € en fonction de votre région et de la surface et l'énergie actuelle de votre habitation.

Une pompe à chaleur air-air est éligible au PTZ (Prêt à taux 0%). Associée à un bouquet de travaux (isolation des combles, changement de fenêtres ou production d'eau chaude solaire), l'installation d'une pompe à chaleur air-air vous permet de bénéficier du PTZ (20 000 € sur 10 ans à taux 0 %, si lot de 2 travaux, 30 000 € sur 15 ans, si lot de 3 travaux)

 

Financement  de la pompe à chaleur air air

La pompe à chaleur air-air peut se financer à crédit, notamment par le biais de la Banque Solfea, spécialiste du financement des travaux d’amélioration de l’habitat et d’économies d’énergie. Celle-ci dispose de plusieurs formules de prêts à taux particulièrement attractifs, grâce à de nombreux accords avec des partenaires et fabricants.

Vous pouvez notamment bénéficier du Prêt Dolce Vita Energies renouvelables, allant de 1500 € à 21500 €, celui-ci est très attractif grâce à un taux d’intérêt très bas, compte tenu de la prise en charge partielle des intérêts par GDF SUEZ. Les mensualités s’intègrent facilement à votre budget en variant de 60€ à 375€ par mois.

Pour plus de renseignement, rendez-vous sur notre page « Financements ».

Pour une étude personnalisée du financement qui vous convient : cliquez sur le lien ci-dessous :

https://www.banquesolfea.fr/espace-particuliers/offres-services/trouvez-votre-pret.html

 

Principaux fabricants et distributeurs de la pompe à chaleur air air

Les principaux fabricants et distributeurs de pompe à chaleur air-air sont :

Pompe à chaleur air air AtlanticPompe à chaleur air air BrossettePompe à chaleur air air CofrisetPompe à chaleur air air DaikinPompe à chaleur air air MitsubishiPompe à chaleur air air Rexel